Actualités
22.08.2016
Equipe à la une : bâtiment

Lode Rosvelds (chef de projet), Koen Langens (conducteur), Melanie Brauer (employée de chantier), Sebastiaan Clabots (conducteur) & Elena Altaravichene (technicienne)

Comment vous êtes-vous retrouvé chez Kumpen ?

Elena : Il y a environ 4 ans, je suis arrivée en Belgique et j’ai décidé de chercher un emploi dans une entreprise de construction. Après avoir appris le néerlandais, j’ai obtenu par la suite un diplôme de conseiller en prévention, un complément idéal à mon diplôme en construction. En décembre 2014, j’ai posé ma candidature chez Kumpen et j’ai commencé à y travailler trois mois plus tard.

Sebastiaan : Je suis le dernier arrivé dans l’équipe. J’avais vu une offre d’emploi de conducteur sur le site web de Kumpen. Au début du mois de juin 2015, j’ai commencé à travailler comme conducteur junior sur le chantier du projet De Schilden à Anvers. Depuis, cela me plaît toujours autant !

Est-ce que vous saviez déjà, enfant, que votre vocation était de travailler dans une entreprise de construction ?

Melanie : Absolument pas. Mes études n’ont d’ailleurs aucun rapport avec le secteur de la construction. J’ai donc atterri ici par hasard.

Koen : J’ai toujours eu un intérêt particulier pour la construction.

Que signifie Kumpen pour vous ? Pourriez-vous décrire l’entreprise en 3 mots ?

Sebastiaan : Kumpen est une entreprise leader dans le secteur de la construction. C’est aussi une entreprise où il fait bon travailler et qui vous donne la possibilité de vous épanouir et de vous développer. Ici, c’est l’humain qui prime. Nous formons une vraie équipe.

Lode : Stable, professionnelle et humaine.

Comment se passe une journée pour vous ?

Elena : Je travaille le plus souvent à mon bureau, mais je peux aussi me rendre sur le chantier pour m’assurer que mes travaux préparatoires sont correctement exécutés sur le terrain. Je vérifie les plans d’exécution, corrige les éventuelles erreurs et/ou anomalies et détermine les méthodes de travail et les matériaux les plus efficaces.

Sebastiaan : Ma tâche consiste à organiser le déroulement de la journée sur le chantier de manière à ce que chacun sache ce qu'il doit faire. Je veille surtout à ce que chaque collaborateur dispose du matériel nécessaire. En cas de problème, nous essayons d’y remédier au plus vite.

De quelle manière fait-on la différence, chez Kumpen ?

Melanie : Sur le chantier De Schilden, les architectes et le maître d'ouvrage travaillent avec une plateforme sur laquelle les documents peuvent être téléchargés, approuvés et/ou refusés. J’essaie de transmettre ces informations le plus rapidement possible aux bonnes personnes.

À quel point le travail d’équipe est-il important pour vous ?

Elena & Koen : Le succès d'un projet repose sur une collaboration efficace entre les membres de l’équipe. Nous passons tout de même la plus grande partie de notre vie au travail. Il est donc indispensable de créer une ambiance de travail à la fois professionnelle et conviviale, avec des collaborateurs serviables et aimables.

Quelles sont les qualités que vous appréciez le plus chez votre (vos) collègue(s) ?

Lode : Tout le monde travaille dur, mais toujours dans une ambiance très agréable.

Sebastiaan : Nous nous entendons très bien et coopérons donc de manière optimale. Cela a un effet positif sur l’ambiance de travail, mais aussi sur les performances de chacun.

Si vous pensez au déroulement de votre carrière chez Kumpen, y a-t-il une anecdote, un événement spécial que vous souhaiteriez partager avec nous ?

Lode : Avec la direction de Kumpen et Van Laere, nous avons un jour dormi dans une ancienne écurie « retapée » à Berlin [rire].

Quel est votre plus beau souvenir chez Kumpen ? Ou encore, quelle est la réussite dont vous êtes le plus fier ?

Lode : Je dirais que je suis fier de tous les projets que j’ai réalisés. Mais si je devais n’en choisir qu'un seul, le projet « Botanique » sortirait sans doute du lot, au sens propre comme au sens figuré, à cause de ses 20 étages.

Elena : De Schilden est mon tout premier project chez Kumpen, mais je suis très fière du travail que j’y ai accompli. À l’aide d'une grue mobile de 500 tonnes, nos collègues ont monté 96 plaques de béton préfabriqué, représentant un poids total de 1 536 tonnes, et 104 colonnes préfabriquées.

Quels sont vos passe-temps ou quelle est votre passion dans la vie ?

Sebastiaan : Pendant mon temps libre, je joue surtout de la batterie. Je fais partie d'un groupe, Daktari, avec lequel nous avons récemment enregistré quelques morceaux. On aimerait beaucoup se produire en public. À part ça, je fais du cyclisme deux fois par semaine.

Melanie : J’essaie de jouer au tennis une fois par semaine. Sinon, j’aime bien aller prendre un verre avec mes amis.

Si vous aviez la possibilité d’être, un jour durant, directeur de Kumpen, que feriez-vous, quel changement introduiriez-vous ?

Lode : J’essaierais de relancer l’idée, certes difficilement réalisable, d’« équipes de chantier fixes ».

Melanie : J’inciterais sans doute le service interne à s'impliquer davantage sur le terrain, en organisant par exemple des visites de chantiers.

« Nous les femmes, nous devons donc être capables de nous affirmer. Mais nous y parvenons chaque jour avec beaucoup de conviction et de plaisir ! »

Même si elles sont aujourd'hui plus nombreuses qu’hier, les femmes sont encore rares à se lancer dans le secteur de la construction. Mesdames, d'où vient votre intérêt pour ce monde majoritairement masculin ?

Elena : Je n’ai pas l'impression de travailler dans un monde d'hommes. Les choses sont en train de changer. On voit de plus en plus de femmes dans le secteur de la construction, y compris chez Kumpen.

Quels sont les avantages et les inconvénients, en tant que femme, à travailler dans le secteur de la construction ?

Melanie : Peut-on vraiment parler d’avantages ou d'inconvénients ? Pour ma part, j’ai appris à ne pas me laisser faire.

Elena : La plupart des hommes ont tendance à imposer plus fermement leurs convictions et opinions. Nous les femmes, nous devons donc être capables de nous affirmer. Mais nous y parvenons chaque jour avec beaucoup de conviction et de plaisir [rire] !