Actualités
10.02.2016
Le projet du bureau de police de Borgloon comme expérience pratique de l’openBIM

Le 19 novembre dernier, Kubus organisait au Technopolis de Mechelen un après-midi de découverte de la méthodologie openBIM. Ensemble, nos collègues Sien Van der Have, Dieter Froyen et a2o-architects y ont présenté leur expérience du projet du bureau de police à Borgloon, riche en conseils et en résultats.

La méthode openBIM est basée sur l’échange de fichiers en format ouvert dont le format IFC. Elle vise à pouvoir implémenter le modèle sur tout le processus de construction, sans restrictions concernant les logiciels employés. L'openBIM se veut ainsi une méthode de conception et de communication intégrée universelle, qui permet que toute l’information pertinente d’un projet soit gérée et construite par les différents partenaires dans un modèle 3D depuis la conception jusqu’à l’exploitation.

Kumpen témoigne que le modèle 3D a une grande valeur pour les entreprises. L'information est en effet habituellement beaucoup plus difficile à retrouver et les problèmes de mauvaise conception coûtent toujours beaucoup d'argent. Il faut néanmoins définir précisément dans le protocole à partir de quand les modèles seront échangés. Il s’avère judicieux pour l’architecte de commencer avec le BIM collaboratif lorsque la conception est définie, et donc à partir de la phase d’élaboration des documents d’exécution. Il vaut également mieux détailler et ajuster le modèle, puis ensuite seulement en extraire plans et informations.

« Les principes du systems engineering ont également été appliqués au projet,
ce qui est plutôt rare en Belgique. »

Dieter Froyen

>> Lire la suite <<