Actualités
27.10.2016
PROJET A LA UNE : De Blauwe Ader, Tilburg

Avec l'aménagement d'un système d’égouttage séparé, la commune de Tilburg espère mettre fin aux difficultés causées par l’eau après les fortes chutes de pluie. Il s’agit d'un programme unique s’étalant sur plusieurs années et qui jouit d’un grand crédit auprès de nos voisins du nord.

« Blauwe Aders » est le nom donné aux conduites assurant la récupération et l’évacuation des eaux de pluie à Tilburg. Autrefois, la ville de Tilburg était traversée de « blauwsloten », des fossés dans lesquels étaient déversées les eaux usées de l'industrie textile. Alors que les « blauwsloten » étaient devenus une véritable source de pollution pour les cours d’eau, les « Blauwe Aders » vont au  contraire permettre de résoudre les difficultés causées par l’eau. Les premières conduites avaient été posées il y a déjà plusieurs années, mais n’empêchaient pas que certains endroits étaient systématiquement inondés, notamment lors des très fortes chutes de pluie qui se sont abattues sur Tilburg ces dernières années.

Pour l’évacuation des eaux pluviales, Tilburg disposera au total de cinq systèmes d’égouttage séparés, répartis dans toute la ville.  Les canalisations aboutissent ensuite dans des parcs aménagés de bassins de rétention, qui seront construits en périphérie de la ville. En ville, la capacité de rétention est très faible, car la ville de Tilburg ne dispose que de très peu d’eaux de surface. D’où la nécessité de séparer les canalisations d’évacuation des eaux de pluie (RWA) du système d'évacuation des eaux usées (DWA). En favorisant l’infi ltration des eaux de pluie dans des zones naturelles, le risque d'inondation sera considérablement réduit en cas de fortes précipitations.

En 2013, l’association K-Boringen – Van der Ven a installé un premier système d’égouts dans la partie est de la ville, le long du port de Piushaven (plusieurs forages DN1600 et DN1200). Fin 2015 - début 2016, les travaux de forage se sont poursuivis sous la Fatimastraat.

Les tuyaux en béton avec un diamètre extérieur de 2 000 mm ont été foncés à l’aide d’un bouclier à front fermé depuis un puits de  forage de 7 m de profondeur. Il s’agissait d’un forage de 850 m de long, qui devait être achevé dans des délais très serrés, à savoir en janvier 2016.

Une fois les travaux terminés à la Fatimastraat, K-Boringen a installé ses 2 machines de forage dans le nord de la ville, pour réaliser 4 forages d'une longueur de 3,2 km, comprenant notamment un forage de 950 m (DN1600) avec un virage serré ainsi qu'un forage de 900 m (DN1800) passant sous le canal Wilhelmine. La technique de fonçage ou microtunellage à l’aide d'un bouclier à front fermé présente l’énorme avantage, moyennant une préparation minutieuse, de réduire au minimum les nuisances.

Tous ces projets ont été exécutés sous la forme de contrats intégrés. K-Boringen prend en charge, aux côtés de son partenaire, tant la conception que l’exécution du projet. L'intervention de l’entrepreneur dès la phase d’avant-projet permet à ce dernier de prendre toutes les mesures nécessaires pour limiter au maximum les nuisances engendrées par les travaux. Fin novembre 2015, les riverains de la Fatimastraat ont ainsi eu l'occasion de visiter le chantier afi n de mieux comprendre l’utilité des travaux entrepris dans leur quartier et en quoi ils consistent exactement. Grâce à de telles initiatives, les riverains et les différentes parties concernées se montrent plus compréhensifs vis-à-vis des nuisances occasionnées par les travaux.